logo.png

puisque l’eau ne s’arrête pas à la frontière

puisque l’eau ne s’arrête pas à la frontière

puisque l’eau ne s’arrête pas à la frontière

puisque l’eau ne s’arrête pas à la frontière

le projet Mageteaux

La lutte contre le risque d’inondations constitue un enjeu important pour notre territoire transfrontalier de par les canaux et rivières qui le traversent : l’eau ne s’arrête pas à la frontière. Aussi, la gestion de ces eaux et la prévention des inondations nécessitent une approche commune transfrontalière.  

Le projet Mageteaux  concrétise cette approche commune dans un contexte pourtant complexe lié aux différences d’organisation, de répartition des compétences en matière de gestion de l’eau de part et d’autre de la frontière mais aussi à la multitude d’acteurs impliqués. 

Mageteaux est le résultat d’une réflexion transfrontalière pour limiter les débordements et d’une concertation entre les gestionnaires d’eau et experts français et flamands dans le cadre du groupe de travail eau du GECT.  La solution Mageteaux a fait l’objet d’une étude transfrontalière préalable avec un bureau d’études pour analyser l’intérêt et la faisabilité du projet dont les résultats ont été approuvés par le partenariat transfrontalier. Sa mise en œuvre requiert la participation conjointe de partenaires  français et flamands à différents niveaux : ils réaliseront de façon concertée les ouvrages, ils établiront un cadre commun et des outils transfrontaliers pour le fonctionnement et la gestion de ces ouvrages et ils renforceront leur collaboration et leurs échanges pour  limiter les débordements dans la zone transfrontalière en périodes de crues sévères.